09.jpg

Violence Basée sur le Genre: Atelier Sous Régional

Projet « Relever le défi du changement des normes sociales pour promouvoir l’égalité et l’autonomisation des femmes et des filles au Sénégal, au Mali et au Burkina Faso ».

TDR pour la formation des femmes leaders et membres de mouvements sociaux à l’élaboration de stratégies innovantes de plaidoirie basées sur les données probantes.

 

  1. Contexte

TrustAfrica est une fondation panafricaine qui cherche à renforcer les initiatives africaines visant à remédier aux défis les plus complexes auxquels le continent est confronté. TrustAfrica opère essentiellement à travers des accords de collaboration et de partenariat avec des institutions et donateurs partageant ses vues et idéaux. Fidèle à sa vocation de catalyser et de faciliter des rencontres, TrustAfrica se veut une institution qui génère et expérimente de nouvelles idées. Elle s'efforce également de pratiquer la bonne gouvernance et de la promouvoir parmi les bénéficiaires de ses subventions tout en leur fournissant une assistance technique afin de renforcer leur travail et de mettre en commun leurs efforts et ceux d’organisations homologues sur le continent et ailleurs. Cette démarche s’est révélée efficace pour intensifier les innovations à la base et porter les messages locaux aux niveaux régional et international.

TrustAfrica accorde la priorité aux droits de la femme et à la justice pour l’égalité des sexes en tant que thème transversal. C’est ainsi que l’organisation a lancé depuis deux ans un projet dont l’objectif est de s’attaquer à la violence basée sur le genre en tant qu’obstacle persistant, parmi d’autres, à l’autonomisation des femmes francophones en Afrique occidentale, notamment dans trois pays prioritaires : le Sénégal, le Burkina Faso, et le Mali. La Fondation s’y est investie à travers la transformation des normes sociales, la recherche, l’assistance technique et le renforcement de capacité.

Durant la période de mise en œuvre, TrustAfrica a mobilisé les principales dirigeantes féministes des pays ciblés, en accordant une attention particulière aux femmes rurales et aux dirigeantes culturelles, afin de coordonner les approches visant à relever ces défis qui interpellent leurs communautés.

L’une des approches préconisées pour aboutir aux résultats escomptés est d’organiser dans les trois pays cibles des rencontres qui à terme apporteront des éléments de réponses à certaines problématiques pour l’autonomisation des femmes, le respect de leurs droits et pour soutenir une coalition des efforts pour un changement systémique.

Au-delà de ces ateliers, nous avons constaté la nécessité de soutenir les efforts de mobilisation déjà entamés par les femmes et mouvements sociaux. Un certain nombre de contraintes critiques affectant l’effectivité de la mobilisation des femmes ont été identifiées dès le début du projet, notamment :

  • L’insuffisance des ressources pour faire face aux nouvelles menaces qui pèsent sur les femmes et les filles de la région, dont tout récemment avec la pandémie de COVID-19 où les abus et inégalités sur les droits des femmes se sont exacerbées
  • La sous-représentation des femmes dans les mouvements sociaux, qui se sont pourtant illustrés ces dernières dans les luttes pour conserver les droits institutionnels des peuples
  • Les autres défis stratégiques : l’isolement, la faible capacité prospective et le manque d’anticipation.

TrustAfrica reconnaît l’importance d’apprendre et de consolider les acquis. Ces présents termes de référence visent donc à solliciter l’aide de prestataire pour accompagner TrustAfrica dans l’organisation d’une formation, qui pourrait se faire en ligne si les conditions sanitaires l’exigent, pour outiller les leaders championnes d’outils innovants de plaidoirie afin d’amener de plus en plus de voix autorisées à soutenir la mobilisation et les actions pour enrayer VBG. 

  1. Objectifs et livrables 

Objectifs :

  • Renforcer la capacité des leaders championnes dans le recueil, la surveillance, l’analyse et la dissémination des informations sur les VBG afin de pouvoir agir de manière urgente et proactive ;
  • Redynamiser les dirigeantes, en particulier dans le mouvement social, pour soutenir les efforts globaux de plaidoyer et contribuer à la transformation des normes sociales néfastes favorisant l’autonomisation des femmes et des filles. 

À la fin de de formation, les participants devraient être en mesure de :

  • Identifier, collecter et analyser les données nécessaires à leur plaidoirie
  • Pouvoir utiliser et présenter de manière convaincante une stratégie de plaidoirie et de dissémination basée sur des données probantes à différents acteurs
  • Créer des synergies entre les mouvements sociaux pour soutenir les efforts de mobilisation
  • Intégrer les enseignements dans des interventions locales pour élargir le niveau d’engagement 

Les livrables spécifiques pour cette formation sont les suivants : 

  • Programme de formation détaillé
  • Une copie électronique de tout le matériel de formation, support d’animation des modules y compris du manuel de formation.
  • Rapport de formation, comprenant les recommandations sur des activités de suivi et un rapport d’évaluation des candidats. 
  1. Résultats 

Les participants sont en mesure d’élaborer des stratégies de plaidoyer sur la question et de s’engager auprès des différents acteurs avec le recueil et l’analyse des données évidentes ;

Les participants sont en mesure d’assurer l’efficacité et la durabilité de la mobilisation et du niveau d’engagement pour soutenir la lutte ;

Les participants sont bien équipés pour élaborer des stratégies d’intervention rapide et proactive face aux nouveaux enjeux. 

  1. Bénéficiaires

Femmes championnes leaders, sélectionnées après les rencontres nationales ;

Membres de mouvements sociaux ;

Bénéficiaires de subvention de TrustAfrica. 

  1. Exigences des consultants 

Le prestataire doit avoir une expérience pertinente dans la conception et la prestation des formations en plaidoirie et gestion des données

Le prestataire doit avoir une expérience avérée dans les interventions spécifiques liées au thème des violences faites aux femmes ;

Le prestataire doit pouvoir pratiquer des techniques d’animation participative et pédagogique, surtout pour des formations en ligne ;

Il doit maîtriser le français. 

  1. Offre technique et financière 

Veuillez envoyer ce qui suit à This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. avec la mention « VBG_ATELIER SOUS REGIONAL » :

  1. Une présentation du prestataire et de son travail passé
  2. Un budget détaillé exprimé en monnaie locale
  3. L’approche méthodologique envisagée, un plan de travail et un calendrier d’activités
  4. CV de toutes les personnes qui seront impliquées dans le projet 

La date limite pour les demandes est le 5 janvier 2021.

 

 

Get in Touch

  • Lot 4, Almadies Ngor, Dakar Sénégal
  • +221 33 869 46 86
  • +221 33 824 15 67

Twitter Feed

Due to an error, potentially a timed-out connection to Twitter, this user's tweets are unable to be displayed.

Conferences and Workshops