07.jpg

Bienvenue à Kudzai Makomva qui a rejoint notre programme de bourse intitulé « Façonner l'avenir de l'Afrique » en octobre 2021. Kudzai est une économiste avec plus de quinze ans d'expérience en stratégie et en leadership organisationnel dans le secteur du développement, où elle a acquis des compétences en économie et en analyse quantitative aux initiatives d'impact social afin de mettre l'accent rigoureusement sur les mesures et les résultats. En tant que boursière du programme Façonner l'avenir, elle réfléchit à la conceptualisation et à l'élaboration d'un indice de l'avenir de l'Afrique et à son rôle dans la gouvernance anticipative et le développement de l'Afrique. L'indice Future Africa est un indice de performance régional qui évalue les progrès accomplis vers l'exploitation du dividende démographique ; son adoption et son déploiement sur l'ensemble du continent peuvent exercer une pression concurrentielle sur les pays et sur les décideurs. L'Indice combine un certain nombre d'indicateurs soigneusement sélectionnés qui évaluent la compétitivité des talents, le développement des compétences pour développer les connaissances et les économies numériques, la complexité économique et industrielle, ainsi que la croissance inclusive et la durabilité environnementale. 

Kudzai a occupé le poste de gestionnaire d'un fonds d'investissement à impact africain visant à accélérer la réalisation du capital humain en Afrique australe grâce à des investissements dans la finance rurale, l'éducation et la santé. Avant cela, Kudzai a également été la première directrice de l'Initiative d'élimination du paludisme 8 de la Southern Africa Development Corporation (SADC), un modèle pionnier de collaboration régionale pour éliminer le paludisme en Afrique, et avec l'Initiative Clinton d'accès à la santé pour superviser les programmes régionaux.  

Kudzai est actuellement directrice associée chez Market Access Africa, une agence de conseil et de stratégie axée sur l'accès à la santé et la politique en matière de santé en Afrique. Elle siège au conseil d'administration de Rebuild Africa. Elle est titulaire d'une maîtrise en politique publique et en administration et d'un baccalauréat (économie, politique de la santé) de l'Université de Harvard, où elle continue d'enseigner le leadership adaptatif dans les programmes d'éducation des cadres de Harvard.  

Chez TrustAfrica, nous sommes conscients du fait que la discrimination fondée sur le Travail et l'ascendance (DWD) toucherait plus de 260 millions de personnes dans le monde, en Afrique, en Asie, en Europe, en Amérique du Sud et en Amérique du Nord. Dans des pays d'Afrique de l'Ouest tels que le Mali, la Mauritanie et le Niger, ce type de discrimination touche les communautés de minorités ethniques considérées comme descendantes d'esclaves. Pour répondre à ce problème, TrustAfrica, conformément à son plan stratégique, en collaboration avec d'autres organisations de droits humains, s'est réuni à Dakar en 2019 pour aborder la question des DWD et de l'esclavage et pour créer le Réseau africain des communautés discriminées sur la base du travail et de l'ascendance et contre l'esclavage (ANDS). Depuis sa création, le Réseau a fait d'importants progrès dans la lutte contre la discrimination dans plusieurs pays africains. Le Réseau a également rejoint le Forum mondial des communautés discriminées sur la base du travail et l'ascendance (GFDWD) pour aborder la question à l'échelle mondiale. TrustAfrica abrite le Secrétariat du Réseau dans ses locaux à Dakar, Sénégal. Les organisations membres du Réseau ont pensé qu'il serait bon de se réunir à Dakar, lors du Forum Alternatif Mondial sur l’Eau (FAME) pour discuter de leurs stratégies.

L'Afrique traverse une nouvelle crise de la dette, la majorité des pays à revenu faible ou moyen se trouvant désormais officiellement dans la zone rouge de dette insoutenable. Par exemple, le Kenya a récemment fait l'objet de reportages selon lesquels 60 % de l'ensemble des recettes publiques générées sont consacrées au service de la dette. Cela a déstabilisé l'environnement macroéconomique, entraînant une dépréciation du shilling kényan et une inflation galopante qui a eu des effets socio-économiques dévastateurs sur la population. Le fardeau de la dette menace de renverser des politiques progressistes telles que l'éducation publique gratuite que le Kenya a mise en œuvre à la suite de l'annulation de la dette du Jubilé.  

Démocratie et Gouvernance, développement équitable et philanthropie africaine ont été l'année dernière, les axes de notre Communication portée dans les numéros de notre Bulletin. Pour 2022, nous sommes impatients de vous présenter les stratégies de base que nous utilisons dans l'exécution de notre travail. Il s’agit ici de l'octroi de subventions, la génération de connaissances et de recherches en Afrique et le renforcement des capacités des mouvements.

Depuis sa création, en 2006, TrustAfrica a fait de la construction des mouvements l'une de ses principales stratégies. En un sens, on pourrait même dire que l'histoire de l’Agence émanait d'un processus de construction de mouvements. TrustAfrica est né d'un mouvement d'éminents dirigeants africains au sein du système de la Fondation Ford qu’ils ont invité à faire confiance aux Africains pour d’une part, identifier les défis les plus urgents auxquels notre continent est confronté et d’autre part fournir des ressources importantes. Celles-ci pourraient alors être canalisées, à l’échelle du continent, vers les agents de changement de proximité. La Fondation Ford a décidé de fournir une allocation pour la création d'une fondation dirigée par l'Afrique, plutôt que de créer davantage de bureaux Ford sur le continent. Ce mouvement de dirigeants africains autour de la responsabilité des Africains reste au cœur de tout ce que nous faisons pour promouvoir une citoyenneté et un leadership responsable et susceptible de relever les défis les plus urgents que confronte le Continent.

TrustAfrica et WINGS, en partenariat avec African Philanthropy Forum (APF), African Philanthropy Network (APN), Center for African Philanthropy and Social Investments (CAPSI), Global Fund for Community Foundations (GFCF), et African Venture Philanthropy Alliance (AVPA), ont engagé les réseaux locaux et régionaux de philanthropie, les organisations de soutien, les bailleurs de fonds et autres parties prenantes concernées en Afrique de l'Ouest dans un processus participatif pour répertorier et renforcer l'écosystème local de soutien à la philanthropie. Le Projet est en effet un pilote dont le but est de mieux comprendre les actuers qui composent l’infrastructure de soutien philanthropique au Burkina Faso, au Ghana, eu Sénégal, au Nigeria et en Côte d’Ivoire.

Nous avons le plaisir de vous inviter à participer au lancement du Projet L’Ecosytème de Soutien à la Philanthropique en Afrique de l’Ouest, qui sera organisé sous forme d'événement en ligne. Nous vous invitons à rejoindre notre panel d'intervenants et d'invités par le biais de la plateforme en ligne.

Dates 18 & 19 May 2022

Heure 12:00 – 15:00 GMT/UTC
S'inscrire ici.

Agenda

Note conceptuelle

Dereck Moyo has 21 years of experience working for community development and humanitarian programs in Zimbabwe including livelihoods, food security, humanitarian response and disaster reduction projects implemented by iNGOs, local NGOs and UN Agencies.

Dereck Moyo joined TrustAfrica in January 2022 as the Monitoring, Evaluation and Learning (MEL) officer. Before that, Dereck Moyo has worked in different international NGOs as programmes Officer beginning with World Vision from 2002 until last quarter of 2005 and Christian Aid in 2011 until 2013. He started the MEL role as Accountability, Monitoring and Evaluation (AME) Specialist at World Vision from October 2013 to September 2014 before joining GOAL Zimbabwe as the MEAL Manager from October 2014 until August 2017 when he became an independent MEAL consultant. His last MEL assignment before joining TrustAfrica was MEL Specialist at the ECODIT Trust from October 2020 to December 2021.

Dereck’s main achievements revolve around developing M&E strategies, systems, tools, conducting surveys for routine project monitoring, baseline and evaluation studies for Livelihoods, Food security, Agricultural- related, Governance and Social accountability projects. He has strong experience in planning, leading, coordinating and analysing data and reporting for routine monitoring, outcome harvesting and evaluations. He also has very strong statistical and analytical skills on both qualitative and quantitative data using computer software like SPSS, Nvivo, and MS Excel.

The Inclusivity Project, resourcing the Global Forum of Communities Discriminated on Work and Descent (GFOD) and the African Network on Discrimination based on Work, Descent and Contemporary Slavery (ANDS) are looking for a highly motivated bilingual (English and French) individual from the African continent to become part of our team.

The full-time role (with the possibility to be part time) is remote and requires occasional international travel.

Women, youth and other underrepresented and marginalized groups are highly encouraged to apply. 

TrustAfrica a le plaisir de rejoindre le Forum Social Sénégalais, Africans Rising", le CONGAD et d'autres organisations pour coorganiser le Forum Alternatif Mondial sur l’Eau (FAME) qui aura lieu à Dakar du 21 au 26 Mars 2022, au CICES de Dakar 

Au cours de cette rencontre alternative qui se tient en même temps que le Forum Mondial sur l’eau, TrustAfrica aura le plaisir d’organiser des panels, des tables rondes sur les questions liées à l’accès à l’eau pour les couches les plus vulnérables de l’Afrique et d’ailleurs. Des communautés discriminées sur la base de l’ascendance aux femmes victimes des inégalités, nous allons nous pencher sur toutes les difficultés qu’elles ont à accéder à l’eau potable. Nous allons aussi nous pencher sur les questions agraires et leurs corolaires d’injustes et d’inégalités. 

TrustAfrica et ses partenaires vous souhaitent la bienvenue à Dakar et vous conseille de consulter cette page pour vous informer sur le Forum Alternatif Mondial sur l’Eau, les es programmes 

Download the call for proposal in PDF

Date de clôture : vendredi 25 mars 2022 à 17h00 GMT

TrustAfrica lance une nouvelle initiative d'octroi de subventions destinées aux acteurs de la Société. A cet effet, elle invite les organisations dûment qualifiées d'Éthiopie, du Kenya, du Nigeria et du Burkina Faso à postuler pour des subventions de renforcement des capacités et de soutien opérationnel de base. Sous le concept " Initiative de soutien à la société civile africaine", l’opération vise à fournir un soutien opérationnel de base aux organisations qui font preuve d'un bon bilan de réalisations, notamment en ce qui concerne le plaidoyer politique et la promotion de la voix des femmes sur les questions de santé et de développement en Afrique.

Conscients de la nécessité d'une forte capacité organisationnelle et d'une certaine flexibilité pour mettre en œuvre des programmes et des campagnes de premier ordre, nous TrustAfrica sommes fiers de fournir, par le biais de ce mécanisme d'octroi de subventions, un soutien aux organisations de la société civile prometteuses et agiles. Le but poursuivi dans cette subvention est d’aider les bénéficiaires dans leurs opérations, la rétention de leur personnel-clé, le renforcement de leur leadership, l'orientation de leur mission, leur capacité administrative et de gestion et leur stabilité financière. Sont éligibles, les organisations de la société civile qui œuvrent en faveur de la justice entre les sexes, l'inclusion financière et la fourniture de soins de santé équitables. Nous croyons en une société civile forte soutenant un espace holistique pour des efforts divers qui instaurent la confiance et la responsabilité entre les citoyens et leurs institutions. Pour ce faire, nous pensons que ce Soutien aidera la société civile à être plus résiliente, plus agile et plus durable.

On Friday, 04 February 2022, TrustAfrica's Programs Director, Briggs Bomba is giving a keynote at the side session during the Africa Union (AU) Summit themed 'Building resilience in nutri on on the African con nent: Accelerate the human capital, social and economic development. The side session is hosted by The Stop the Bleeding (STB) Campaign. The session is themed “Reaffirming the People's Demand for a Pan African Agenda on Finance and Development.” While COVID-19 has made the need for global solutions to global challenges more urgent, the Global North has half-heartedly supported efforts to enhance equitable access to vaccines. Likewise, opportunities to address the long-standing challenges of harmful tax competition on fuelling corporate tax avoidance, systemic gender inequality, sustainable debt financing, and addressing climate change have failed to prioritize the Global South. Last year, through its consortium members, the Stop the Bleeding Campaign made impassioned demands on global minimum tax reforms and sustainable debt management. Notably, the AU Special Envoys recommended that AU develop a common African position for the reform of the international financial architecture and advocate for this objective. Some of the critical highlights of AU Special Envoys included implementing the recommendations of the Addis Ababa Action Agenda on debt sustainability and improving domestic resource mobilization to support Africa's development financing by upscaling efforts to curb illicit financial flows and enhance revenue collection by strengthening tax administrations.

Read the full agenda here.

 

Page 3 sur 33

Nos coordoneés

  • Lot 4, Almadies Ngor, Dakar Sénégal
  • +221 33 869 46 86
  • +221 33 824 15 67

Fil Twitter

Suite à une erreur, potentiellement un dépassement de délai de connexion à Twitter, les tweets de cet utilisateur ne peuvent être affichés.

Conférences et ateliers