07.jpg
Mai 06 2022

LE RENFORCEMENT DES MOUVEMENTS AU CENTRE DE NOS STRATÉGIES

Démocratie et Gouvernance, développement équitable et philanthropie africaine ont été l'année dernière, les axes de notre Communication portée dans les numéros de notre Bulletin. Pour 2022, nous sommes impatients de vous présenter les stratégies de base que nous utilisons dans l'exécution de notre travail. Il s’agit ici de l'octroi de subventions, la génération de connaissances et de recherches en Afrique et le renforcement des capacités des mouvements.

Depuis sa création, en 2006, TrustAfrica a fait de la construction des mouvements l'une de ses principales stratégies. En un sens, on pourrait même dire que l'histoire de l’Agence émanait d'un processus de construction de mouvements. TrustAfrica est né d'un mouvement d'éminents dirigeants africains au sein du système de la Fondation Ford qu’ils ont invité à faire confiance aux Africains pour d’une part, identifier les défis les plus urgents auxquels notre continent est confronté et d’autre part fournir des ressources importantes. Celles-ci pourraient alors être canalisées, à l’échelle du continent, vers les agents de changement de proximité. La Fondation Ford a décidé de fournir une allocation pour la création d'une fondation dirigée par l'Afrique, plutôt que de créer davantage de bureaux Ford sur le continent. Ce mouvement de dirigeants africains autour de la responsabilité des Africains reste au cœur de tout ce que nous faisons pour promouvoir une citoyenneté et un leadership responsable et susceptible de relever les défis les plus urgents que confronte le Continent.

Pourquoi nous croyons en la construction de mouvements

L'impact de l'organisation sociale est souvent limité en raison de groupes travaillant de manière isolée. Nous croyons qu'un changement durable se produit lorsque des personnes partageant les mêmes idées, se réunissent et travaillent collectivement dans le cadre d'un mouvement cohérent.

En tant qu'organisation panafricaine vivante dans l'histoire des mouvements de solidarité qui ont ouvert la voie à la libération, au développement et à la dignité du continent, nous apprécions l'importance et le privilège de faciliter les collaborations qui soutiennent la société civile, les mouvements sociaux, les décideurs et les bailleurs dans leur collaboration pour résoudre les défis. Les leçons tirées des époques les plus dynamiques du panafricanisme démontrent comment la construction de mouvements progressistes a un impact en fondant un consensus bien au-delà de ce que peut réaliser une institution ou une communauté.

Comme notre nom l'indique, nous exaltons profondément la confiance dans les communautés et en leur capacité d'action. La résonance que nous trouvons à ce sujet et la construction du mouvement est qu'il s'agit d'un processus qui confère le pouvoir aux personnes et aux communautés. A cet effet, sont mis en avant les processus de développement et de transformation dans les communautés qui recherchent le changement.

Une autre facette de la construction de mouvements devenue importante est la non-linéarité de la construction de mouvements, dans un contexte de défis plus complexes, à l'échelle mondiale. Nous voyons comment cela permet à l'émergence de prévaloir dans la poursuite de

la transformation. Voilà qui, encore une fois, place la confiance dans les processus et les communautés, pour faire pace dynamiquement, à tout défi. Il est étonnant de voir comment les communautés qui ont construit des mouvements autour de certains problèmes ou processus, sont en mesure de s'auto-organiser plus régulièrement et efficacement pour répondre à presque tout. Cela ne peut que renforcer la capacité du Continent et soutenir une posture plus propositionnelle dans les processus de développement par les communautés, en Afrique.

Comment la construction de mouvements a fait progresser certaines causes en Afrique

Il a été passionnant de voir comment investir et nourrir cette approche de construction de mouvement a eu un impact sur les actions et le discours autour des flux financiers illicites débilitants (IFF). Nous vous avons fait part dans un numéro précédant, de notre approche collaborative de la campagne « Stop the Bleeding » et de la façon dont ce rassemblement d'organisations partageant les mêmes idées s'est déroulé dans des communautés et avec

des artistes du Continent. Il a été demandé aux multinationales et aux agences régionales comme l'UA, de mettre fin au saignement de l'Afrique et de concevoir un programme de financement du développement basé sur l'équité et la transparence.

Il y a eu une tendance notable à la résurgence de mouvements sociaux à travers le monde. En Afrique, où nous avons une population de jeunes en plein essor mais qui se heurtent à des systèmes économiques et de gouvernance inflexibles et inadéquats, il n'est pas surprenant de voir en première ligne, ce groupe social pour conduire le changement social et à l'avant-garde de la montée des mouvements sociaux. En tant que partenaires et aux côtés de divers mouvements sociaux sur le Continent, il est clair que faciliter les plateformes pour des connexions durables, fournit un moyen d'aller au-delà des questions territoriales et de fournir la solidarité au-delà des frontières. Cela en utilisant la même approche de construction de mouvements.

La construction de mouvements demeure un principe-clé de la façon dont nous soutenons le changement mené par les citoyens qui peut travailler avec les gouvernements et les agences, pour un leadership responsable.

Dans cette édition, nous décrivons certains de nos processus en cours. Ils sont guidés par l’approche de construction de mouvements. Vous trouverez à ce sujet, plus d'informations centrées sur le peuple contre la dette africaine. Nous nous y associons au Consortium « Stop the Bleeding ». qui s'appuie sur le travail de la campagne Jubilee pour l'annulation de la dette du début des années 2000 ; vous trouverez également des informations sur la construction d'un mouvement philanthropique africain en Afrique de l'Ouest, et enfin sur la construction d'un mouvement contre la discrimination basée sur Travail et Descendance d’une part, Esclavage Contemporain, d’autre part.

Read 271 times Last modified on mercredi, 11 mai 2022 16:37

Nos coordoneés

  • Lot 4, Almadies Ngor, Dakar Sénégal
  • +221 33 869 46 86
  • +221 33 824 15 67

Fil Twitter

Suite à une erreur, potentiellement un dépassement de délai de connexion à Twitter, les tweets de cet utilisateur ne peuvent être affichés.

Conférences et ateliers