01.jpg
Actualités et idées

Actualités et idées (43)

Par Brenda Peace

Les victimes des crimes internationaux comme le génocide, les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité sont au cœur de la lutte contre l’impunité. La Cour Pénale Internationale (CPI) est le premier mécanisme international de responsabilisation à prévoir la participation directe des victimes à la procédure judiciaire à engager en l’espèce. Cette avancée n’a pu toutefois assurer, à ce jour, aux victimes la visibilité et la voix au chapitre voulues à l’échelle nationale, régionale et internationale. C’est du fait d’obstacles d’ordre juridique, technique et financier. Pourtant leur rôle restreint, de plus en plus manifeste, joue dans la quête de l’obligation effective de rendre compte.

Last modified on lundi, 05 août 2019 18:23

Lieu: Hotel Golden Tulip Canaan, Kampala.
Date : 6 - 10 mai 2019
 
TrustAfrica, en partenariat avec l'Ambassade des Pays-Bas en Ouganda et les bureaux extérieurs de la Cour pénale internationale d’Ouganda, organise une formation de cinq jours (du 6 au 10 Mai 2019)  sur la justice pénale internationale à l'intention des professionnels des médias et des bloggers. Cette formation vise à renforcer la capacité de professionnels des médias et des bloggers du Sud-Soudan et d'Ouganda pour qu'ils puissent informer et couvrir efficacement les débats publics sur l'évolution de la justice transitionnelle et de la justice pénale internationale aux niveaux local, national, régional et international.
Les objectifs spécifiques de la formation sont les suivants:

Last modified on mardi, 07 mai 2019 15:09

La gestion du passif des crises post-électorales en Côte d’Ivoire en termes d’établissement des responsabilités, a emmené à une action de la Cour Pénale Internationale depuis 2011 en Côte d’Ivoire, à travers l’ouverture, d’une situation et de deux affaires dont celle Le Procureur c/Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé.

Les juges de la Cour pénale internationale (CPI) conduisent depuis janvier 2016 le procès de Laurent Gbagbo qui fut mis en détention à La Haye en novembre 2011. 

Le 15 janvier 2019, la chambre de première instance de la CPI a décidé d’acquitter Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé des accusations de crimes contre l’humanité portées contre eux. Toutefois, à la suite de l’initiation d’une procédure en appel, la Cour d’appel de la CPI a décidé de la remise en liberté sous conditions des deux hommes en attendant le début de la procédure d’appel.

20 années après l’adoption du Statut de Rome portant création de la CPI un bilan de son action semble opportun. Elle fait face à de nombreuses critiques surtout liées au choix des situations, pouvant à terme nuire à sa crédibilité. Le verdict dans l’affaire Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé a constitué une occasion supplémentaire de critiquer la stratégie d’enquête et de poursuite du bureau du Procureur.

Last modified on lundi, 18 février 2019 11:00
Page 1 sur 15

Nos coordoneés

  • Lot 4, Almadies Ngor, Dakar Sénégal
  • +221 33 869 46 86
  • +221 33 824 15 67

Fil Twitter

Suite à une erreur, potentiellement un dépassement de délai de connexion à Twitter, les tweets de cet utilisateur ne peuvent être affichés.

Conférences et ateliers