09.jpg

Illicit Financial Flows

« Arrêter l’hémorragie: Campagne pour éliminer les flux financiers illicites en provenance d’Afrique » ! C’est le nom saisissant d’une nouvelle campagne lancée au mois de juin dernier. Cette initiative, qui cherche à mettre fin à ces énormes ressources monétaires qui sortent du continent, se veut une campagne enracinée dans des expériences africaines et renforcée par des liens de solidarité avec l’Afrique partout dans le monde. Elle est mise en œuvre par TrustAfrica et un groupe d’organisations africaines de la société civile dans le but de mobiliser les étudiants et les jeunes, les syndicats et les mouvements sociaux de base en vue de faire entendre leurs voix pour le changement.

Engaging with International Criminal Justice

Le Fonds pour la justice pénale internationale (JPI) de TrustAfrica a organisé, les 26 et 27 mai 2015, la première d’une série de plusieurs rencontres panafricaines prévues cette année pour permettre aux organisations de plaidoyer et de droits de l’homme de réfléchir sur les meilleures pratiques de promotion de la justice pénale internationale sur le continent. Cette rencontre, qui a eu lieu à Dakar, au Sénégal, avait pour thème : « Engagement en faveur de la justice pénale internationale en Afrique: leçons tirées de la mobilisation et du plaidoyer».

This convening will review ICJ advocacy strategies by showcasing our partners’ accomplishments, identifying the challenges they face, and fine-tuning our engagements to add value to their work.

Hussene HabreCo-organisé par l'Institut d'études de sécurité et TrustAfrica.

L'Afrique reste toujours au cœur de la justice pénale internationale et la nécessité d'une application adéquate et holistique de la justice sur le continent est élevée. Bien que la Cour pénale internationale demeure une institution clé pour assurer l'obligation de rendre des comptes et rendre justice aux nombreuses victimes africaines, notamment en Côte d'Ivoire et au Mali, les pays africains doivent également relever le défi. Ainsi, en renforçant les systèmes judiciaires nationaux au même titre que les mécanismes régionaux, les pays peuvent assurer la justice et rompre avec l'impunité.

En Afrique de l’Ouest, des efforts appréciables ont déjà été réalisés à cette fin. A titre d’exemple, les Chambres africaines extraordinaires au sein des tribunaux du Sénégal vont initier le procès de l'ancien président tchadien Hissène Habré. Dans le même temps, la Cour de justice de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), dans le cadre de plaintes individuelles pour violations de droits humains, offre une justice réparatrice aux citoyens ouest-africains.

Johannesburg – June 25th, 2015

On March 10 – 12, 2015 over five hundred delegates from Africa and beyond gathered in Dakar, Senegal, for the first summit on Africa’s higher education. The summit was a remarkable platform for defining an agenda for the African Higher Education Sector, and ended with a Declaration and Action Plan on revitalizing higher education for Africa’s future.

Africa: The billions that got away

Lire le message du directeur exécutif

A cause des flux financiers illicites (FFI) l’Afrique perd chaque année environ 50 milliards de dollars américains. Le rapport du Groupe d’experts de haut niveau de l’UA/ CEA sur les flux financiers illicites ainsi que d’autres études indiquent que l’Afrique a perdu plus de mille milliards de dollars américains sous forme de flux financiers illicites au cours des 50 dernières années, soit un montant similaire à l’aide publique au développement reçue par le continent au cours de la même période. 

Nombreux (y compris nous-mêmes à TrustAfrica), sont ceux qui ont toujours fait preuve de prudence par rapport cette rhétorique dramatisée d’une « Afrique émergente », d’autant plus que cette rhétorique se sert la plupart du temps du produit intérieur brut (PIB) comme instrument de mesure de la croissance. D’autres indicateurs de développement humain tels que le revenu national brut (RNB), l’accès, à un coût abordable, aux soins de santé, à l’éducation et à des emplois décents sont rarement pris en compte dans le discours optimiste sur l’Afrique. 

The 2015 conference theme of "Generation Next: Young People Shaping Africa's Future" put the spotlight on youth as a lens to examine issues ranging from education to human rights to gender equity to the post-2015 agenda.   
Over 40 grantmaking organizations from seven countries were represented. 
Africa has the world's youngest population and the term "youth" covers a wide age range from 15 to 35.  While acknowledging the diversity among communities and across African countries, unemploymentaccess to education and health caresocial equality andengagement in the political process emerged from the discussions as cross-cutting concerns that must be addressed to leverage the potential of Africa's current and next generation. 
Philanthropy has a role to play and the conference ended with a challenge to funders to engage in the same intentional collaboration and partnership they so often encourage the organizations they support to do.  

Tendai Murisa
Tendai Murisa

During the 2015 AGAG conference on “Generation Next: Youth Shaping Africa’s Future” we spoke with Tendai Murisa Executive Director of TrustAfrica based in Dakar, Senegal about his views on the impact of young people in shaping Africa’s future.

Stop The Bleeding Africa

Executive Summary 

Preamble

We, the participants, in the African Higher Education Summit on Revitalizing

Higher Education for Africa’s Future, gathered in Dakar, Senegal on March 10 -12, 2015, confirm our commitment to the objective of creating a continental multi-stakeholders’ platform to identify strategies for transforming the African higher education sector.

Stop The Bleeding Africa

L'Afrique perd des ressources financières massives, environ 50 milliards de dollars chaque année, du fait des activités illicites de multinationales et de riches particuliers.Ces ressources, si elles étaient retenues sur le continent, pourraient être investies dans les secteurs productifs de son économie pour ôter la population croissante de l'Afrique du sous-développement et de la pauvreté.

This convening will review ICJ advocacy strategies by showcasing our partners’ accomplishments, identifying the challenges they face, and fine-tuning our engagements to add value to their work.

Page 6 sur 8

Nos coordoneés

  • Lot 4, Almadies Ngor, Dakar Sénégal
  • +221 33 869 46 86
  • +221 33 824 15 67

Fil Twitter

Suite à une erreur, potentiellement un dépassement de délai de connexion à Twitter, les tweets de cet utilisateur ne peuvent être affichés.

Conférences et ateliers